4. août, 2020
Prix ETHIQUE ANTICOR 2018

Comme Alain GAUTIER, certains Elus avons vécu des moments difficiles... Alain a payé le prix fort pour avoir été le premier à dénoncer depuis 2011. Nous lui devons les cartes total en 2012 (car avant il fallait avancer les frais de carburant !!!) suite à une grève.

Il a gagné tout ses procès en diffamation. Il vit encore aujourd'hui des procédures dites "baillon".

Une vie à écouter... https://www.youtube.com/watch?v=6tuDy1v9H_4

3. août, 2020

Le Mercredi 22 Juillet, la SRPJ (police judiciaire) est allée dans les locaux du siège social de VORTEX situé à St JEAN DE VEDAS. Ils ont interrogé plusieurs salariés des services financier et comptable. Il auraient perquisitionné du matériel informatique.

Cela fait suite sans doute à l'article 40 déposé par les administrateurs judiciaires après avoir entendu plusieurs témoignages de salariés qui évoquaient des faits de mauvaise gestion, de détournement d'argent, de manque de contrôle sur des location... Cet article 40 est un signalement auprès du procureur.

Cela viendra sans aucun doute étailler notre dossier de plainte pénale.

https://actu.fr/occitanie/_34/montpellier-le-groupe-vortex-mobilite-vise-par-deux-plaintes-penales_22453991.html

 

 

22. juil., 2020

Nous ne faisons (et ne pouvons) que constater les problèmes de paiements (ou non-paiement) des soldes de tout compte.

Nous avons tous reçu la communication des liquidateurs judiciaires. Ils font état non pas d'un retard de paiement mais de notre méconnaissance des règles de calculs des indemnités de licenciement !

C'est encore une fois eux qui se trompent ! Tout du moins concernant les salariés en contrat période scolaire (environ 65% de l'effectif !!!). Car nos contrats sont suspendus pendant les vacances scolaires. Le préavis à 0€ n'existe pas ! Ils auraient dû verser les soldes de tout compte au 05 Juillet !!! D'autant plus aux salariés ayant acceptés le CSP...

ON NE PEUT PAS TROMPER 1000 FOIS UNE PERSONNE, MAIS ON PEUT TROMPER 1000 PERSONNES 1 FOIS ! Dixit Emile dans la CITE DE LA PEUR...

Chez VORTEX c'est les deux : ON PEUT TROMPER 1000 x UNE PERSONNE MAIS AUSSI TROMPER 1000 PERSONNES UNE FOIS !!!

 

16. juil., 2020

Plusieurs salariés nous ont contacté car ils n'ont pas encore reçus leur salaire de solde de tout compte. Ou que celui-ci est incomplet. La seule réponse que l'on a eu la semaine dernière est que cela viendra dans la semaine du 13 Juillet...

Sachez que dans tous les cas, il sera incomplet. NE RENVOYEZ PAS LE DOCUMENT EN ACCEPTANT CE SOLDE DE TOUT COMPTE !

En effet, le délai pour réclamer vos arrériés de salaire sera considérablemnt réduit.

A ce jour, plus de la moitié de l'effectif sont intéressés pour contester le motif économique des licenciements et réclamer des arriérés de salaire. C'est en effet la dernière chance de pouvoir les réclamer. N'hésitez pas à rejoindre le mouvement !

 

1. juil., 2020

Collègues VORTEX,

Suite à la fermeture de VORTEX, la plupart d'entre nous n'ont pas été transférés dans une nouvelle entreprise.

Vous êtes très nombreux à nous appeler ou nous écrire suite à la réception du courrier des Administrateurs judiciaires nous annonçant nos licenciements pour motif économique.

Nous sommes nombreux à vouloir entamer des actions en justice pour réclamer les rappels de salaires non payés par VORTEX mais aussi contester les licenciements.

Chaque infraction commise par VORTEX a engendré une baisse de nos salaires avec des répercussions immédiates sur le calcul de nos droits sociaux puisque nos bulletins de paie sont faux. Le montant du 13eme mois, de l'indemnité de congés payés, de la prime d'ancienneté, des indemnités journalières s'en trouvent également anormalement bas.

= Indemnité de licenciement FAUSSE !

= Montant du solde de tout compte à venir FAUX !

= Calcul des droits à l'allocation de chômage SOUS-ÉVALUÉS !

= Montant des droits à la retraite SOUS-ÉVALUÉS !

Nous autres salariés licenciés à torttransférésdémissionnaires ou retraités, pouvons obtenir non seulement les rappels des salaires non-payés par VORTEX :  non-paiement de la demi-heure, non-paiement des temps de travaux annexes, dommages et intérêts en réparation du travail dissimulé, indemnités pour licenciement au tort de l'employeur, contrat de travail ne correspondant pas à l'activité réelle ou aux heures réellement effectuées, etc. mais aussi la régularisation de nos droits sociaux par la rectification de nos bulletins de salaire.

Les montants de condamnations et de rappels de salaires alloués par les tribunaux prud'homaux sont conséquents comme en témoigne l'article de presse paru dans OUEST FRANCE le 2 mai 2020 en pièce jointe. 21 de nos collègues se sont regroupés pour réclamer en justice la restitution de la 1/2 heure quotidienne prélevée, le paiement de l'heure hebdomadaire forfaitaire de temps de travaux annexes, la régularisation des heures réellement effectuées, etc.

À 21 reprises, la Cour d'appel a confirmé les condamnations pour rappels de salaires et travail dissimulé. La réparation du préjudice pour nos 21 collègues s'est élevée à 206 000 €, soit en moyenne 10 000 € par salarié.

 

Pour nos procédures, le montant de ces condamnations est à minima puisque nous réclamons des indemnités pour licenciement au tort de VORTEX ainsi que la requalification du contrat de travail à temps plein lorsque le contrat de travail ne correspond pas à notre activité réelle ou à nos heures réellement effectuées.
 
Le COLLECTIF DIESE accompagné d'avocats se bat au côté des collègues pour faire valoir nos droits comme en témoigne à nouveau le récent article paru dans LE PROGRÈS le 25 juin 2020.
 

CONTACTS POUR OBTENIR RÉPARATION EN JUSTICE

DESBOIS Natacha 06.41.55.69.11

BERNARD Jérôme 06.41.00.17.71

GAUTIER Alain 06.98.64.78.38

RAYSSAC Guilhem 06.20.20.04.78

 

Nous sommes bien sûr à votre disposition pour répondre à toute question que vous formulerez à cette adresse : contact@codiese.fr

Bien cordialement,

L'organisation de salariés COLLECTIF DIESE, pour la défense de nos droits